Tester la solution
Wibilong Consumer Content Platform | Comment tirer profit de la nouvelle réalité de la relation marque-client? [ JGM 2015 #EBG ]
8026
post-template-default,single,single-post,postid-8026,single-format-video,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Testez la solution

Comment tirer profit de la nouvelle réalité de la relation marque-client? [ JGM 2015 #EBG ]

  |   Social Commerce   |   No comment

Dans le cadre des Journées Grandes Marques 2015 organisées par l’EBG, Wibilong est intervenu sur le sujet “Social Commerce & Social CRM : Comment tirer profit de la nouvelle réalité de la relation marque-clients ?

Une table ronde qui a réuni Roxane Gaillard, directrice générale de The Beautyst, Nicolas Bezard, président de SonoVente.com, ainsi que  Géraldine Caro, responsable digital Europe pour Pierre & Vacances.

 

 

Ce qu’il faut retenir :

Les vendeurs sont toujours performants mais les clients deviennent experts

Nicolas Bézard, fondateur de SonoVente.com, a expliqué les enjeux de la création d’une communauté sur son site marchand qui compte 700 000 clients et réalise 24 millions de C.A : sonorisation, éclairage, instruments de musique.

Avec Wibilong, les retombées sont déjà hallucinantes : c’est la première fois que l’on a autant de contenu aussi qualitatif sur nos produits. Nous avons créé une communauté dédiée par produit, et on s’est rendu compte que les gens sont fiers de donner leur conseils et recommandations sur LEUR produit. Je dois dire que j’ai été très surpris par la qualité des réponses, même les négatives sont pondérées et très argumentées. Nous sommes entrés dans le social commerce : nos clients peuvent répondre à nos prospects sans aucune intervention de notre part. En fait, on a rapatrié la force de Facebook sur notre site Internet.

 

Les résultats concrets sont déjà là : + 12% de taux de transformation chez SonoVente.

 

Le contenu comme outil majeur de conversion

Donnez la parole à vos clients, ils ne demandent qu’à vous aider et à collaborer, à condition de leur en donner la possibilité.

Roxane Gaillard, Directrice générale de The Beautyst, explique que le contenu doit être dans la fiche article pour qu’il ait un réel impact. Il convertit une personne qui a lu un article à 2%,  vu une vidéo à 5%, et vu une photo à 8%.

Chez The Beautyst, le contenu est nécessaire pour se différencier face à une offre exponentielle de produits répondant à un même besoin, car il vient rassurer et conforter l’achat. Il permet d’augmenter les ventes 4 fois plus par rapport à une fiche produit sans contenu consommateur.

Il permet également la création d’un contenu qualitatif SEO friendly.

En ligne, il ne pas possible de toucher le produit, le sentir, et encore moins l’essayer. La découverte d’un produit et la préparation à l’achat se font uniquement via le l’expérience des consommateur : l’avis et les conseils des utilisatrices, tutos,vidéos, photos, articles de blogs, etc.

Le consommateur a besoin d’un fort contact avec la marque

Plus de transparence de la part des marques, plus de pouvoir pour le client

 

Faites confiance à vos clients : ce ne sont pas des adversaires mais une ressource.

Le social commerce vient enrichir l’expérience d’achat et d’usage : on veut désormais avoir des informations authentiques, plus en rapport avec une expérience de consommation. Les marques et les consommateurs se rapprochent pour collaborer autour des besoins des consommateurs.

L’objectif :Rassembler ses consommateurs autour des produits qu’ils consomment pour les transformer en vrais ambassadeurs du produits qu’ils consomment et donc de la marque.

No Comments

Post A Comment